Marc Dugué

Facilitateur graphique et directeur de projet

C'est grace à Twitter qu'on a fait sa connaissance. La travail qu'il a accompli sur son project #The100DayProject #UnPictoParJour nous a bluffé, alors on l'a contacté.

Une sketchnote ? Kesako ?

C'est un truc que beaucoup d'entre nous font depuis toujours, par exemple quand on gribouille sur un coin de papier pendant un coup de fil ou une réunion un peu longue.
Là le principe est le même, sauf qu'au lieu de dessiner des petites maisons ou faire des croix dans les petits carreaux, on sketchnote ce qu'il se passe dans la réunion ou des parties de la conversation qui nous concernent.

Qu'est-ce que ça apporte par rapport à une prise de note traditionnelle ?

Je ne suis pas un neurologue mais ma compréhension est la suivante : les plus grosses parties de notre cerveau traitent de la vue et du mouvement.
Le fait de prendre des notes visuelles permet de solliciter la plus grosse partie de notre cerveau, le faire avec des mouvements qui sont réfléchis (le dessin) plutôt que réflexes (l'écriture, ou pire : le clavier) permets de solliciter la partie kinesthésique du cerveau.
Bref, ça c'est ce que l'on m'a dis.
Dans la pratique, moi ce que je vois, c'est que quand je fais un sketchnote :

  1. Je m'emmerde moins
  2. Je reste concentré sur la réunion : Je ne lis pas mes mails, je ne suis pas sur twitter, je ne réponds pas aux interviews d'Agile Pays Basque, etc.
  3. Un simple coup d'oeil sur ma sketchnote me permet de me rappeler de la réunion
  4. Je trouve des idées et des solutions différentes

Avec #The100DayProject #UnPictoParJour vous cherchez à populariser cette pratique, dites nous en plus sur vos motivations

... euh ... on ne peut pas se tutoyer ? En fait je ne sais pas si je cherche à populariser cette pratique en particulier, c'est toute la palette de la facilitation graphique que je cherche à populariser.
Mais c'est vrai que le sketchnoting est celui dont j'ai le plus l'usage dans mon quotidien. Même si c'est un domaine que j'ai découvert relativement récemment, pour moi c'est devenu une vraie passion.
Je suis convaincu que cela reste un outil et que cela ne change pas la face du monde, mais j'adore le mettre en oeuvre et partager sur le sujet.
D'où les #UnPictoParJour sur Twitter. La communauté y est très sympa, aussi bien nationale qu'internationale, c'est donc un vrai plaisir de partager avec des passionnés dans une ambiance très constructive.
J'ai énormément appris de la communauté, et j'essaie donc aussi d'ajouter ma pierre à l'édifice commun.

à votre tour, si vous pouviez poser une question aux futurs participants d'Agile Pays Basque, qu'elle serait-elle ?

C'est un peu dans le même ordre d'idée que l'animation que je propose le samedi 24 : Moi je suis directeur de projet en informatique (j'essaie de me soigner mais cela transparaît encore un peu), et j'utilise donc un certain champ lexical dans mon vocabulaire visuel.
La question est donc "Et vous demain, de quelles icônes avez-vous besoin pour vous y mettre ?"

C'est pour cela que le samedi 24 toute la matinée, Jean-Pierre Bonnafous et moi animerons à Agile Pays Basque une sorte d'auberge espagnole de la facilitation graphique où chacun pourra venir apporter ses idées et ses questions.
Idéalement nous pourrons ensuite construire une petite librairie visuelle qui couvrirait 90% des besoins de tout le monde, tout métier confondu ...

Merci pour le temps accordé, on attends impatiemment votre intervention à Agile Pays Basque.